Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 16:00

Les utilisateurs de "Facebook", de "Google+" et autres réseaux sociaux sont-ils schizophrènes ?

Certains me reprocheront de plomber à grand coup de mauvaise foi certaines de ces «Choses» et de signaler à tord et à travers le nombre record de comptes crées! Notre monde virtuel est le “jeu on-line” le plus populaire du moment. Histoire d’en remettre une couche sur cette chape de plomb, permettez moi aujourd’hui de lever un tabou qui décrédibilise encore un peu plus le succès de ces réseaux sociaux : celui des utilisateurs schizophrènes !

 

Tout d’abord nous trouvons les avatars banque… Ce type de personnages ont une vocation essentiellement pratique et sont aussi vides d’intérêts que la dimension culturelle d’une émission populaire de TF1. Ainsi certains s’en servent comme “coffre-fort” en leur déléguant des objets qui alourdiraient l’inventaire de l’avatar principal, ou dans un second cas, de faire office de banque humaine. Eh oui ça peut être un bon remède contre les achats compulsifs et surtout, c’est plus honnête qu’un banquier …

Etc …

 

 

La seconde catégorie est ce que j’appellerais les avatars faire valoir. Eh oui , les réseaux et leurs univers impitoyables. Un océan d’égoïsme et de compétition… On a très vite fait d’être relégué au stade de looser ou fils spirituel de Jean-Claude Dusse (Michel Blanc dans les Bronzés). Certains ont donc eu l’ingénieuse idée de se créer un avatar qui serait totalement béat d’admiration devant son propre soi, à lui bisouiller les orteils en toute circonstance. Très pratique pour sauver son avatar principal d’un grand moment de solitude après une blague totalement pourrie : “mdrrrr”, “waaaaa trop géniaaale celle là”, “pliééé en quatre”, “Jean Roucas il en avait de bonnes quand même…”. Attention à ne pas trop en faire quand même, parce qu’avouer aimer Jean Roucas, ça peut descendre une réputation.

Troisième catégorie, qui relève ici d’une pathologie beaucoup plus inquiétante, version intense des avatars faire valoir : les avatars marie couche toi là (ou avatars-janot fait monter le thermo, version masculine). Bah quoi vous êtes gênés ? Le 360° a des effets qui vont parfois bien au delà du virtuel. Certains s’excitent comme des castors devant des mangas pornos, d’autres devant des avatars féminins taillés comme des violoncelles. Le 360° c’est aussi un bon moyen de dénicher les individus qui ont une propension à dépenser leurs sous dans une poupée gonflable (les industrielles de jeunes filles en latex ont ici un marché juteux à exploiter). Oui en effet, les avatars marie couche toi là répondent à la moindre exigence de leur propre soi. Se faire l’amour à soi-même à quelque chose de dérangeant. Excès d’amour propre sans doute! Sérieusement, ce phénomène n’est pas quelque chose d’anodin ici. La solitude peut parfois créer des réactions… Troublantes!

Enfin dernière catégorie, les avatars-espions, ou « sous-marins » comme on dit dans les jargons policier et journalistique. Ce type de personnage convient particulièrement aux situations de commérage actif ou pour la satisfaction d’une curiosité maladive. Plus professionnellement, il sert aussi à passer inaperçu dans une enquête. Mais il convient aussi de donner à cet avatar un aspect crédible. Pas question de lui donner de l’expérience si son look a été forgé dans une boutique de freebies. Bref un avatar espion, ça peut coûter cher si on veut faire les choses bien.

Plus sérieusement, ici la création d’un deuxième, voir d’un deuxième avatar relève plus généralement d’un ennui ou tout simplement une façon de faire profil bas. Mais je crois sincèrement que certains pourraient se lancer dans une carrière de psychiatrie virtuelle. Il est toujours plus facile de se confesser lorsque l’on est devant un écran. Avis aux intéressés.

 

Se connecter à internet, c'est y rencontrer des centaines de gens avec qui vous n'auriez jamais eu envie d'avoir quelque rapport que ce soit.

[Dave Barry]

 

Signé H.M.N alias William Mulder

Toujours bon à savoir !

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Tellement vrai, et cela nous concerne vraiment tous !
Répondre